Au coeur des Îles: une aventure marquante! 76

À l’invitation de l’initiative #tripauxiles, nous avons eu le plaisir de visiter, du 4 au 26 septembre 2017, un archipel caché dans le golfe du Saint-Laurent et appartenant au Québec depuis 1774 : les Îles-de-la-Madeleine.

C’était une première pour toute la famille et, chose certaine, nous y retournerons. Nous avons découvert un endroit magnifique ou, systématiquement à chaque endroit où se pose notre regard, naît en nous un émerveillement.

Au cours des semaines à venir, je vais écrire pour vous une suite de 4 articles qui, je l’espère, vous feront vivre à travers nos récits et nos rencontres, les nombreuses expériences vécues pendant notre séjour sur les Îles.

Débutons ce voyage virtuel avec une introduction. Suivra ensuite un article sur nos destinations gourmandes, sur des lieux incontournables à visiter et, pour conclure, sur notre expérience de camping insulaire.

Avant tout, voici un peu d’histoire

D’abord reconnu pour la qualité de ses pêches et de la présence des phoques par les Micmacs, un peuple autochtone du Canada, c’est le 25 juin 1534 que l’explorateur Jacques Cartier a inscrit les îles « Araynes » dans son journal de bord. Près d’un siècle plus tard, soit en 1629, Samuel de Champlain a inscrit « La Magdeleine » sur une carte pour désigner ce qu’on connaît maintenant comme étant l’île du Havre-Aubert. L’appellation, avec le temps, deviendra « La Madeleine ».

C’est suivant la déportation des Acadiens en 1755 et la Révolution française en 1789 qu’a débuté la véritable colonisation des Îles-de-la-Madeleine. Avec les années, en partie grâce à l’évolution des moyens de communication, les Îles-de-la-Madeleine ont su se développer et briser l’isolement. Les Madelinots sont très différents de leurs confrères et consoeurs du continent et cette unicité, tant de leur savoir-faire que de leur savoir-être, explique fort bien pourquoi ils sont si attachants et accueillants. Peut-être ont-ils compris quelque chose qui nous échappe encore, nous les urbains.

Fait intéressant, 5% de la population, qui comptait 12 721 habitants en 2013, sont des anglophones majoritairement originaires de l’Écosse et de l’Irlande.

Notre arrivée… à la noirceur

Après un retard de quelques heures, fort heureusement et contrairement aux 400 navires recensés à ce jour qui ont fait naufrage au large des Îles, notre traversier s’est rendu à bon port. Vous pouvez d’ailleurs lire cet article sur notre blogue qui vous raconte notre trajet de 1000km entre le Québec et le terminal d’embarquement du traversier à Souris sur l’Île-du-Prince-Edouard. On vous a également fait une vidéo à ce sujet juste ICI.

Alors que nous devions mettre le pied sur les îles vers 18h, c’est plutôt à 23h30 que nous sommes arrivés à notre camping au Parc de Gros-Cap dans la noirceur la plus totale. Notez que nous vous parlerons davantage de notre expérience globale de camping dans un article à venir.

Situé sur un imposant cap rocheux, le camping du Parc de Gros-Cap est littéralement entouré par la mer et le vent y est constamment présent. Nous avons d’ailleurs tous eu un léger mal de tête pendant les 2 à 3 premiers jours suivants notre arrivée sur les îles. Nous pensons, à tort ou à raison, que notre corps devait probablement s’adapter à cet apport inhabituel de grand air et d’oxygène pur. Sans blague, l’air y est différent et l’énergie n’est pas la même. C’est un sentiment étrange et difficile à décrire. Il faut le vivre pour le croire et le comprendre et, une fois adapté, ce sentiment constant de zénitude devient une drogue positive qui fait bon à l’âme.

Des yeux tout le tour de la tête

Autre constat qui fait l’unanimité auprès de tous les gens que nous avons croisés: la beauté sublime des lieux. Vous serez déçu de ne pas avoir des yeux tout le tour de tête tant votre regard ne sait pas ou se poser ou s’arrêter. Tout ou presque vous fait dire WOW! Les couchers de soleil d’un orange éclatant, le sable blanc digne des plus belles plages des Caraïbes, les dunes de sable dont l’herbe longue danse au gré du vent. J’en oublie, j’en passe. Impossible de tout décrire. Chose certaine, heureusement que la photographie numérique est maintenant chose courante car vous auriez eu besoin d’une bonne centaine de pellicules 35mm pour immortaliser tous vos souvenirs.

L’omniprésence de la mer

Lors de votre séjour aux îles, la mer, le sable, les vagues et les coquillages seront des éléments de votre quotidien. Peu importe où vous allez, vous avez un accès immédiat à la mer et c’est sans doute, de toutes les attractions, celle qui vaut le plus le détour. Avec 300 km de plage, la mer est incontournable. Nos incontournables, en ordre de coup de coeur, sont: la plage du Havre (Sandy Hook), la plage de la Dune du Sud, la plage de la Grande Échouerie et la plage de la Martinique.

La route sans destination

Profitez d’une belle journée ensoleillée pour louer des scooters à l’Agence de location des Îles (Hertz). Pour un coût dérisoire, vous pourrez découvrir les îles d’un regard totalement différent. Le scooter à cet avantage particulier de vous faire sentir le vent sur la peau et à vous permettre de profiter des parfums qui surgissent au tournant d’une route qui mène vous ne savez ou. Parfois le sapin envahit vos narines alors que sur un chemin différent, c’est l’odeur de la mer ou encore la fraîcheur de l’herbe.

Un séjour aux Îles-de-la-Madeleine, est définitivement un incontournable. Osez mettre le budget de votre prochain tout inclus au Mexique sur un voyage aux Îles. J’ai du mal à croire que vous pourriez être déçu de votre choix… Sauf si bien sur le but du voyage dans Sud était davantage pour la formule tout inclus que pour le dépaysement! 😉

En terminant, j’aimerais souligner cet exceptionnel esprit entrepreneurial qui a poussé de nombreux acteurs de l’industrie du tourisme à se regrouper pour mettre sur pied une campagne marketing répondant à leur vision et à leurs besoins. On ne le dit jamais assez mais nous ne pouvons être mieux servies que par soi-même. Bravo à vous les Madelinots… Vous êtes hot! 😉

À suivre…

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites