Une grosse décision… 82

Maman, épouse et dessinatrice technique de 31 ans, je m’apprête à changer radicalement de vie. Avec mon mari Pascal (34 ans) et mon fils Zachary (5 ans), je quitterai bientôt notre vie sédentaire pour une aventure de 3 ans en VR aux quatre coins de l’Amérique du Nord. Pourquoi? Comment? J’aurai la chance de partager avec vous, ici, dans les prochains numéros, les débuts de notre aventure. Je vous invite déjà à visiter le site 1famille1000aventures.com pour en savoir plus sur nous et sur notre projet fou!

Revenons un peu en arrière… Tout vendre et devenir nomade n’est pas une idée qui m’est venue sur un coup de tête. En septembre 2015, sur l’avis de mes médecins, j’ai dû admettre qu’il me serait impossible d’avoir un autre enfant. J’ai alors commencé à considérer sérieusement le projet que mon mari a depuis toujours : vivre à temps plein dans un VR. J’y ai réfléchi seule pendant plusieurs mois. Tout un cheminement pour moi qui adore ma routine et la stabilité dans ma vie.

Je ne calcule plus le nombre de matins où j’ai pleuré dans ma voiture en me rendant au travail, en pensant aux enfants que je n’aurais pas, à ma grande famille de rêve, tout en tentant de me convaincre que nous pourrions vivre une tout autre aventure. C’est le 2 avril 2016, lors d’un souper avec des amis, que j’ai annoncé à Pascal que j’étais prête à me lancer dans ce projet fou.

Ne faisant ni une, ni deux, quelques semaines plus tard, notre blogue et notre page Facebook étaient en ligne et notre vidéo de présentation était lancée. Déterminé, Pascal ne m’a pas laissé le loisir de revenir sur ma décision, car après 10 ans d’attente, il ne voulait pas rater cette occasion en or! Il a surement bien fait, car je me suis répété pendant des semaines que c’était la pire bêtise et décision de ma vie… Cependant, avec le temps, je me suis laissé prendre au jeu et maintenant, je rêve au jour du grand départ et je suis emballée à l’idée de partager cette aventure avec vous.

Nous nous lançons dans ce périple de trois ans en n’ayant quasiment aucune expérience en matière de caravaning, ce qui rend notre aventure encore plus folle et intéressante. Je dis « presque » sans expérience, car l’été dernier, en guise de test, nous avons loué une petite caravane de 5 m (17 pi). L’aspect positif de ce test : nous sommes revenus tous les trois enthousiasmés et bien préparés par cette aventure de trois semaines dans les Maritimes !

Il nous a fallu quatre jours d’adaptation. Nous nous marchions sur les pieds, manquions d’eau chaude, d’espace et d’intimité. Par contre, visiter huit campings différents en trois semaines nous a grandement aidés à élaborer notre routine pour les douches, la préparation des repas et le montage et démontage du campement. Cette expérience nous a permis d’établir notre première règle pour l’aventure : nous séjournerons un minimum de sept jours par endroit, considérant qu’il nous faut de trois à quatre jours pour trouver nos repères et nous sentir «à la maison ».

Zachary a très bien vécu cette première expérience. Même s’il ne parle pas anglais, il a réussi à se faire des amis, au point d’être triste de les laisser au moment du départ. Cette tristesse des « au revoir » sera quelque chose que mon cœur de mère aura du mal à apprivoiser… Cela dit, Zachary est vraiment un petit garçon très sociable et je suis convaincue que la peine du moment laissera vite place à l’émerveillement des nouveaux instants.

Dans mon prochain article, je vous parlerai davantage des préparatifs que nous devons faire pour ce voyage et des contraintes que nous rencontrons.


Cet article a été initialement publié dans l’édition de septembre 2017 du Magazine Camping Caravaning, le magazine des passionnés et des experts du camping et du caravaning. Pour en savoir plus et pour vous abonner, visitez le http://1f1000a.com/2ydUXFK

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites