Shawinigan, c’était mon Jell-O… 66

Du 13 au 23 août 2017, à l’invitation de Tourisme Mauricie, nous avons séjourné au Camping du Parc situé à Saint-Mathieu-du-Parc, à quelques minutes seulement de la ville de Shawinigan, berceau de l’hydroélectricité au Québec.

C’était une première visite pour toute la famille. Principalement car l’occasion de nous y rendre ne s’était jamais présentée et aussi un peu, je dois être honnête, car rien ne me donnait vraiment le goût de m’y rendre. En fait, pour être tout à fait juste, mon choix se portait davantage sur d’autres destinations plutôt que sur Shawinigan, un peu comme si on me donnait le choix entre un gâteau au chocolat ou un Jell-O. Shawi, c’était mon Jell-O! 😉

Constat: j’aurais dû me mettre au Jell-O bien avant car, à ma grande surprise, il y a beaucoup à faire dans ce magnifique secteur de la Mauricie. À preuve, voici le récit d’un séjour réussi dans cette région qui mérite d’être découverte!

Un camping tout neuf

Le Camping du Parc fut notre lieu de résidence pour toute la durée de notre séjour. À première vue, rien d’extraordinaire. J’avais même quelques expectatives lorsqu’on nous a annoncé que nous allions à cet endroit. Disons simplement que les outils marketing actuels ne sont pas à la hauteur des lieux. Ne vous laissez pas arrêter par ça car vous passerez à côté d’un petit joyau de camping naturel!

Le camping est chaleureux et très calme. Les propriétaires occupants sont sympathiques, souriants et ils ont à coeur le bien-être des campeurs. Exemple anodin mais, dans les premières journées de notre séjour, je me suis fait avisé de ralentir avec mon camion. Je ne m’étais pas rendu compte que je roulais à un peu plus de 15km/h alors que la limite est de 10km/h. Contrairement à d’autres endroits où j’aurais eu droit à un cri de Cro-Magnon du genre « 8km/heuuuuuuuuuuuure!!!!!! », j’ai plutôt eu droit à un gros sourire et à un geste très poli de la main de ralentir. C’est anodin mais ça fait une différence.

Nous étions sur le terrain 132 situé dans la toute nouvelle section du camping qui a été inauguré cette année. Certains trouveront l’endroit stérile mais, personnellement, j’ai bien aimé. Isabelle et moi, dès nos premiers instants sur place, savions que nous serions bien et ce fut le cas. Malgré la pluie qui fut incessante (on ne peut pas blâmer le camping pour cela) nous avons pu profiter de l’endroit lors des quelques éclaircies. Le camping dispose d’un petit module de jeux pour enfants, d’une plage, d’une salle communautaire et de tout pour satisfaire un petit garçon de 5 ans plein d’énergie!

À noter que cet établissement est un camping que j’appelle « nature ». Si vous recherchez du bingo, des activités organisées et une vie sociale active, ce n’est peut-être pas l’endroit pour vous. Si vous êtes davantage à la recherche de nature et de calme, on vous recommande l’endroit sans hésitation. Nous avons adoré!

Perché dans les arbres

Côté activités, nous avons tout d’abord testé le parcours d’Arbre en Arbre situé au Parc de l’Île Melville. Sur place, nous avons dû insister auprès de la préposée à l’accueil pour que Zachary fasse le parcours « Jeunes aventuriers » et non « Petits écureuils ». Pour avoir testé ce parcours à leur kiosque au dernier Salon Aventure et Plein air, nous savions qu’il serait en mesure de le faire sans problèmes. Bien entendu, cela dépend de chaque enfant, mais nous savions pertinemment que, dans le cas de Zachary, le parcours « Petits écureuils » serait trop ennuyeux pour notre petit bonhomme qui est un aventurier dans l’âme! 😉

Bref, après quelques minutes d’argumentation, la préposée nous a autorisé l’accès au parcours désiré. La sécurité est une priorité dans ce type d’activité et nous nous sommes sentis en confiance tout au long du parcours. Les guides nous aident dans l’ajustement de nos harnais et une formation est offerte toutes les 30 minutes pour vous expliquer le fonctionnement de votre équipement de protection.

Nous avons grandement apprécié notre aventure et ce n’est pas parce que le parcours « Jeunes aventuriers » est conçu pour les enfants qu’il est nécessairement facile. Parlez-en à mes genoux dans les tonneaux de bois ou dans le filet noir que maman trouvait « bin bin bin » haut! 😉 Quant à Zachary, il vous dira certainement qu’il a adoré les ti-ro-riennes! (tyroliennes) 😉

Arbre en Arbre est une activité familiale idéale pour mixer le plaisir, l’aventure et l’activité physique. C’est également une belle occasion de montrer à nos petits le dépassement de soi et l’importance de surmonter nos peurs.

Une roulotte légendaire

Vivant nous-mêmes à plein temps dans une roulotte, nous ne pouvions passer à côté des fameuses voir historiques roulottes à patates de Shawinigan. Notre choix s’est porté sur la Roulotte Beauparlant, bien cotée sur TripAdvisor. L’expérience vaut certainement le détour car on peut facilement se sentir dans les années 1960 ou 1970 alors que les gens se retrouvaient à cet endroit pour s’enfiler un bon repas en bonne compagnie.

Une visite énergisante

Autre visite lors de notre séjour : la fameuse Cité de l’énergie dont sa tour de 115 mètres est devenue l’icône de la ville de Shawinigan et la deuxième plus haute tour d’observation au Québec.

Isabelle a eu un coup de coeur pour la splendide vue offerte au sommet de la tour et quant à moi, c’est la visite du secteur historique qui m’a accroché. C’est impressionnant de visiter les entrailles d’une vieille centrale hydroélectrique (Centrale N.A.C.) en plus de visiter une centrale toujours en fonction (Centrale de Shawinigan-2). À en croire l’émerveillement dans les yeux de Zachary, je crois qu’il a lui aussi grandement apprécié sa visite!

Léger bémol concernant le spectacle multimédia et de l’exposition qui s’en suit non pas à cause de la pertinence ou de la qualité de ces derniers, bien au contraire, mais par le fait que ces visites sont limitées. Il faut savoir (ce qui n’était pas notre cas) que lorsque vous entrez pour voir le spectacle multimédia, vous en sortez vers l’exposition principale du musée et qu’une fois que vous passez les portes de la sortie, vous ne pouvez plus revenir sur vos pas. Bref, prévoyez 1 heure pour bien profiter de cette partie du site. Dans notre cas, nous étions pressés de visiter le secteur historique dont la dernière traversée était prévue à 15h30 et nous avons passé tout droit sur l’exposition pour ne pas manquer notre chance. Sans cela, la présentation multimédia est vraiment intéressante et elle vous décoiffera… Vous comprendrez une fois sur place! 🙂

Souper avec le Diable

Arrêt obligé au légendaire restaurant Le trou du diable dont l’attrait principal est leurs bières brassées sur places et qui ont fait la renommée internationale de l’endroit. Nous avons testé leur stout « Le Sang d’Encre » et je peux vous dire qu’elle descend bien! La mousse de foie de volaille est tout simplement sublime et le plat de saucisse maison est excellent. Sachez également qu’il n’y a pas de menu pour enfant mais le hamburger sur la carte principale a sustenté notre petit homme.

Rencontre avec un dragon

Nous avons clôturé notre séjour en grand avec le spectacle Dragao – une aventure d’Amos Daragon – présenté à la Cité de l’énergie. Premièrement, j’ai été surpris de l’ampleur de cette production et impressionné par l’aspect technique du spectacle. Le décor du spectacle se trouve tout autour d’un gigantesque amphithéâtre extérieur, couvert et chauffé, qui tourne sur lui-même à 360 degrés. La production peut donc exploiter, et elle le fait à merveille d’ailleurs, les différents éléments naturels mis à sa disposition.

Nous avons assisté à l’une des dernières représentations de ce spectacle (il est probablement trop tard pour vous) mais j’ai cru comprendre que la Cité de l’énergie travaille au développement d’une autre production et, à constater la qualité du travail accompli avec Dragao, je crois que vous risquez de ne pas être déçu avec le nouveau spectacle.

Fait intéressant, les véhicules récréatifs sont acceptés dans le stationnement des lieux et il est offert gratuitement pour la nuit à l’achat d’un billet pour le spectacle. Il suffit, après le spectacle, de placer le billet bien à la vue à l’avant de votre VR. Vous n’avez pas d’excuse pour manquer ça!

Nul doute que vous aurez, vous aussi, beaucoup de plaisir à découvrir cette région du Québec souvent oublié au profit d’autres destinations touristiques. Laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas!

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites