Napoleon tatoué sur une fesse 58

Le camping est pour moi synonyme de plaisir, évasion, découverte et nature mais, au-delà de cette vision idyllique des choses, il arrive parfois des petits accidents. Parlez-en à mon petit homme Zachary qui a, depuis le 5 juillet dernier, la marque de barbecue Napoleon tatouée sur une fesse! 😛

Comme vous le savez déjà, notre superbe aventure a débuté le 1er juillet dernier. Une fois bien installé à notre tout premier camping, le camping Alouette sur la Rive-Sud de Montréal nous avons décidé, Isabelle et moi, que l’acquisition d’un petit barbecue portatif serait un atout pour nos papilles gustatives.

Après quelques recherches quasi scientifiques sur Internet, direction mon magasin de rêve :-D, Canadian Tire, pour acheter le grill idéal, un Napoleon TQ285, que j’ai modifié avec le kit d’accessoire du fabricant pour pouvoir le connecter au système « quick connect » de notre VR.

Bref, le 5 juillet au soir, on recevait nos premiers invités à souper dans notre VR, des amis de longue date. Question de ne pas se casser la tête, et parce que c’est bon une fois de temps en temps, on avait au menu des hot-dog. Vous savez, les hot-dog super gras, super salés, super gros et surtout super bons du Costco!

J’installe donc ma nouvelle acquisition sur le sol, près de ma cuisine extérieure, à distance de branchement de mon VR. Je pars la bête, qui démarrage au premier clic du truc qui sert à l’allumer. YES! Je ferme le couvercle et laisse monter la température. Entre temps, je demande à Zachary de me donner un coup de main pour apporter le traditionnel « relish, moutarde et ketchup » et je me retourne quelques instants pour prendre la fameuse sauce à Bic Mac acheté spécialement pour l’occasion (pour ceux et celles qui ne savent pas, il est maintenant possible de se procurer la célèbre sauce en épicerie!) et c’est alors que j’entends « Aie! Aie! Aie! ».

L’instant d’une fraction de seconde, je me retourne et je vois Zachary assis sur le BBQ. La douleur s’empare de lui et il se relève aussitôt en s’aidant de sa main qu’il appuie, elle aussi, sur le BBQ. Résultat : la cuisse gauche et la main droite entièrement brûlées.

Sur le coup, je dois vous l’avouer, j’étais fâché 😡 mais mon coeur de papa tendre a vite pris le dessus et j’ai alors fouillé dans le casier « premiers soins » de mon cerveau pour trouver une solution pour soulager ses douleurs. Sa peau avait déjà fait des cloques ce qui malgré tout est un bon signe. Un peu de Polysporin, des bandages et de l’amour devrait permettre de bien guérir cette malencontreuse blessure.

Le lendemain soir, nous avions un souper chez belle-maman qui s’était mise en tête d’aller à la clinique avec Zachary ce qui, pour moi, était totalement inutile. Bref, quand belle-maman à quelque chose en tête, elle ne l’a pas dans les pieds et le soir même, ils ont obtenu un rendez-vous dans une clinique qui nous a référé à l’hôpital Sainte-Justine pour le lendemain.

Justement, le lendemain matin, ayant des rendez-vous professionnels que je ne pouvais déplacer, c’est papi qui est venu chercher Isabelle et Zachary au camping pour les conduire à l’hôpital. Constant : bien que ce soit des brûlures sévères, continuez à mettre du Polysporin et des bandages et ça va guérir. Vous me trouverez sans doute tête enflée mais je suis content de constater que, malgré que je n’ai pas fait ma médecine, j’en étais venu à la même conclusion. À moi dans ma tête : « Belle perte de temps! »

Quelques heures plus tard, je reçois un appel d’un infirmier de Sainte-Justine :

– Bonjour! Est-ce que je parle au papa de Zachary?
– Oui c’est moi!
– Vous savez que Zachary et sa maman sont à l’hôpital ce matin?
– Oui bien sûr!
– Je vous appelle concernant la maman…
– Laisse-moi parier: elle a regardé pendant que vous traitiez la blessure de mon gars et elle est tombée dans les pommes?
– Ohhh oui… Quelqu’un vous a déjà appelé à ce sujet?
– Non du tout, mais ça fait 14 ans que je suis avec, je la connais!
– (Rires ;-))… Ok! Elle est tombée sur le sol et c’est ouvert à l’arrière de la tête. On a du la traiter pour une commotion cérébrale et il faudrait que vous veniez la chercher car elle ne peut pas prendre la voiture, elle est confuse!
– Je m’en viens!

Imaginez mon niveau de zénitude à ce moment précis: zéro sur une échelle de un million! J’avais la veine du cou qui battait à travers la peau… Déjà que j’avais l’impression que tout ça était une vraie perte de temps, voilà que je dois partir de Saint-Mathieu-de-Beloeil jusqu’en plein centre de Montréal pour aller chercher deux blessés!

Chose certaine, ce fut un départ canon pour notre aventure. J’ose seulement espérer que ce n’est pas un présage des mois à venir.

Pour conclure, voici ce que je retiens de cette mésaventure:

  1. Toujours se fier à son instinct et se faire davantage confiance comme parent
  2. Éviter de laisser maman regarder un bobo quelque qu’il soit
  3. Tenir Zachary loin du barbecue!

Oh oui… j’allais oublier! Au-delà des brûlures, Zachary peut se compter chanceux : il a hérité d’un tatou Napoléon sur une fesse. À croire qu’il sera un client fidèle de cette marque à l’âge adulte!

Soyez prudents et bonne saison de BBQ!

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites