Lire : ma passion 81

Tout abandonner famille, maison, amis (es), travail, pour partir à l’aventure et voir du pays. Cela n’a pas été une décision facile surtout pour ce qui est de la partie famille. Laisser ma mère, ma soeur et Claude (il est comme mon père, depuis 20 ans le conjoint de ma mère). Le plus dur, je trouve, c’est de savoir que je leur fait involontairement de la peine. Ils me l’ont expliqué plusieurs fois et ils comprennent. Je crois que pour une fois, je fais quelque chose dont j’ai vraiment envie, sans réfléchir à ce que les autres vont penser. Ils savent très bien que c’est rare que je pense à moi en premier. Si j’avais pensé à moi plus souvent, il y a longtemps que nous aurions débuté ce voyage. Parfois la vie fait en sorte que les choses arrivent plus tard et il y a une bonne raison pour que ce soit arrivé de cette façon. Un jour nous allons peut-être savoir pourquoi que c’est à cette date que nous sommes partis, ou peut-être que non… C’est l’avenir qui nous le diras.

Ce qui me fait penser que ce sera plus facile que de faire ce voyage maintenant qu’il y a 10 ans c’est roulement de tambour… FaceTime, et nous allons vraiment en abuser. Je souhaite qu’il y ait du WIFI performant où nous allons (Note a mon mari adoré, voici les 2 conditions pour que je sois une femme heureuse : le WIFI et une piscine!) Si tout va bien, nous allons avoir la chance de leur rendre visite assez souvent pour qu’on ne s’ennuie pas trop.

Laisser ma maison n’a pas été quelque chose de bien difficile, c’est en faisant le tri des choses que nous voulons apporter et de ce que nous voulons vendre que je me rends compte que nous avons accumulé bien trop de choses depuis nos 13 dernières années de vie commune. Plus nous avons d’espace, plus nous accumulons de choses que nous pensons avoir absolument besoin, pour finalement réaliser que nous n’en avions aucunement besoin. Qui à besoin de 3 machines a café? Il y a encore des boites toutes faites et laissées au sous-sol depuis notre déménagement en 2014. Tout le contenu de ces boites va servir à la vente de garage, ou il ira aux poubelles ou au recyclage.

OYÉ OYÉ ! Une méga vente de garage aura lieu en septembre prochain, pendant la fin de semaine de la fête du travail. En plus de hot-dog pas cher au menu et pas mal de choses très pratiques à vendre (livres, DVD, articles de cuisine, meubles, outils, articles pour bébé, de gros morceaux ainsi que des jouets et des vêtements ). Nous allons vous reparler et vous achaler avec notre méga vente de garage éventuellement.

Laisser mes amies derrière moi quelques temps, je crois que je m’en sortirai. Non pas parce que je n’aime pas mes amies, au contraire! C’est probablement parce que j’ai seulement 2 amies que je vois régulièrement. Les autres, je leur parle déjà souvent par courriel ou messagerie instantanée. J’adore mes deux amies proches et je suis privilégiée de les avoir dans ma vie. Chacune d’entre elle m’a apporté et appris quelque chose. Je compte bien leur écrire et leur parler sur facetime de temps en temps. Julie et Kate, vous allez vraiment me manquer, mais je sais que vous comprenez que je fais enfin quelque chose pour moi. Que même si nous sommes plusieurs jours ou semaines sans nous parler, je vais penser à vous et je vous aime fort. Nous allons nous revoir à mon retour et lors de mes visites au Québec.

Quitter mon travail pour aller vivre une vie de rêve et faire seulement ce que j’aime, c’était selon moi la bonne décision à prendre. Plus les jours avancent ,et plus je réalise que j’adore chercher des idées de choses à faire en camping et j’ai bien hâte de vous partager le tout en temps et lieux. Je vais pouvoir prendre le temps d’écrire mes articles, de bien me documenter, trouver les bonnes photos et de bien réussir à transmettre mes idées. Ce que je trouve le plus difficile en écrivant mes articles est d’écrire de façon jolie, et non d’écrire comme je parle. Je fais de gros efforts et j’espère qu’ils porteront fruit. J’aime un peu moins faire des vidéos mais je me force d’avoir l’air naturel devant la caméra,mais je crois que je vais finir par m’habituer et aimer ça.

J’ai aussi la tâche d’alimenter la page Instagram. Ça, c’est MA job. L’horaire de ma journée est assez chargée, comme celle de toutes les mères de ce monde. Je me lève à 6h le matin, je me rends au travail (mon horaire de travail présentement est de 7h à 16h, du lundi au vendredi ), je vais ensuite chercher Zach, mon fils, à la garderie, et j’arrive habituellement à la maison vers 17h. Ensuite, c’est la préparation du souper, l’heure du jeu avec Zach (baignade, soccer, trampoline ou une autre idée qu’un enfant de 4 ans peut avoir pour s’amuser! ) et après tout ça, c’est le bain, l’histoire et le dodo.

Quand Zach est couché, c’est la que prends le temps d’écrire les articles et de programmer les photos sur Instagram. Je peux faire ça pendant 2-3 heures le soir et je n’ai pas l’impression de travailler. Je ne pensais pas aimer ça à ce point la. De savoir que je fais quelque chose que j’aime me rassure un peu sur le fait de laisser mon travail pour lequel je suis allée à l’école et obtenu un diplôme.

J’ai un DEP en dessin de bâtiment, je travaille présentent chez CIMA+ ,une compagnie d’ingénierie. J’aime mon travail, j’ai travaillé fort pour me rendre où je suis, mais je ne le quitte pas le coeur gros. Je suis vraiment zen avec cette décision qui à été réfléchie pendant longtemps. En fait, pour être bien honnête avec vous cher lecteurs, j’ai presque hâte à ma dernière semaine de travail. Je ne sais pas encore ce sera quand et si je vais pleurer ou simplement partir comme si c’était un vendredi normal et que j’allais revenir le lundi suivant, mais je sais seulement que je pars en paix, la tête haute et le coeur rempli d’espoir!

Le retour à la normale après notre aventure me fait un peu moins peur maintenant, car je sais que je vais peut-être pouvoir faire autre chose que d’aller travailler de 9 heure à 17 heure dans un bureau. Juste à y penser je ne crois pas que je serais capable de le refaire pour avoir vécu autre chose qui va me permettre beaucoup plus de liberté. Je vais devoir réorienter ma carrière pour me trouver quelque chose où je serais plus libre. Si on rêve grand, je serai peut être la prochaine critique de livre incontournable du Québec, j’aurais ma propre émission de télévision avec mon magasine, et je vais enfin pouvoir avoir mon job de rêve: être payé pour lire des livres. Donc tout ce texte pour en venir a ma première passion : la lecture.

Depuis que je suis toute jeune, j’ai toujours eu une grande passion pour la lecture, surtout des romans policiers. James Patterson, Michael Connely et Harlan Coben sont les écrivains que je préfère. Je suis présentement entrain de lire le tome 4 de la série Baby Boom de Josée Bournival. C’est vraiment 4 excellents livres que j’ai dévoré en l’espace d’une semaine chacun. J’aime aussi des romans d’histoires de familles comme ceux de Virginia C Andrews. Un jour on m’a demandé: si tu gagnais un gros montant à la loterie et que tu avais la chance de travailler que pour le plaisir, que ferais-tu? Après plusieurs minutes de réflexion j’ai répondu que j’ouvrirais une librairie et comme ça, j’aurais l’occasion de passer mes journée à lire.

Je ne sais pas combien de temps libre j’aurai pour lire pendant notre aventure en VR, car je vous prépare un autre billet sur les tâches et les choses que nous allons faire pendant notre voyage pour vous tenir informer et tenir nos engagements envers vous. Mais mon idéal serait de réussir à lire au moins un livre par mois. N’hésitez pas à me transmettre des suggestions de livre et vos coup de coeur dans la petite case à cet effet que mon mari aura créé. Quand j’ai beaucoup de temps à la maison je suis capable de lire 3 livres dans le même mois donc avec l’objectif d’un livre par mois, je crois que c’est raisonnable. Je vais aussi lire sur ma liseuse, car des livres c’est pesant et nous devons minimiser le poids dans le VR. Je ne sais pas pourquoi mais quand je lis sur ma liseuse, je lis beaucoup plus vite et beaucoup plus longtemps. Avec la lumière intégrée, ça me permet de lire même quand mon mari veut se coucher et ça ne le dérange pas. Je trouve ça bien étrange, mais mes yeux se fatiguent moins vite aussi. Parfois, avec un vrai livre, je dois presque me mettre des cure-dents dans les paupières au bout de 15 minutes pour pouvoir continuer à lire! Mais avec cette fameuse liseuse, ce n,est pas le cas et il m’arrive souvent de lire plusieurs heures sans m’en rendre compte. Donc pendant notre aventure, je vais en profiter pour vous partager mes coups de coeur de lecture car j’ai un bon bagage de roman « derrière la cravate ». J’aimerais aussi partager des livres que Zach à adoré et qui pourraient intéresser vos enfants. Je lui ferai faire des petites vidéos pour qu’il puisse vous raconter ses livres dans ses propres mots.

Comme ce projet est un pur plaisir et que nous avons décidé de vivre pleinement notre vie, mon mari va probablement vous parler de la pêche. Vous découvrirez bien assez vite sa passion pour ce sport, surtout la pêche à la mouche, et pourquoi il a commencé à faire lui-même ses propres mouches quand on peut s’en procurer pour presque rien en magasin.

En terminant, je vous remercie de faire partie de notre grande aventure et j’espère que vous aurai du plaisir à lire mes articles autant que j’en ai eu à les écrire.

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites